Catégories

Offres spéciales

Aucuns produits en Promotion

Les Palmiers rustiques


Le Palmier une herbe géante?

 

Les palmiers appartiennent à la famille des ARECACEAE.

Cette famille végétale regroupe plus de 2800 espèces, ce qui en fait une des plus grande parmi la classe des MONOCOTYLEDONES.Cette "Herbe Géante"ne possède qu'un seul bourgeon foliaire qui assure sa croissance.

Chez les palmiers, comme chez les champignons, l'axe principal, généralement non ramifié supportant les feuilles est appelé Stipe.

Sa structure très particulière est composée d'entrelacs de fibres sérrées les unes contre les autres formant un cylindre dense et flexible.Cette structure fibreuse ne croit pas diametralement avec l'âge comme chez les arbres.

On peut cependant observer un épaississement de certaines parties du stipe.Cet accroissement est dû à la multiplication et à l'épaississement des fibres à l'intérieur du stipe.

Les feuilles de palmier ou "palmes", sont composées de quatres types principaux :

-les feuilles palmées, dont la forme rappelle celle d'un éventail

-les feuilles pennées, dont la forme rapelle celle d'un peigne, ou d'une plume

-les feuilles costapalmées, dont la structure est intermédiaire entre les deux types précédents;l'aspect général est celui d'un éventail avec cependant un axe central

-les feuilles bipennées, qui sont pennées selon un axe principal, mais aussi sur les axes secondaires

Le limbe de la feuille est relié au stipe par un pétiole.Les pétioles peuvent êtres lisses ou armés d'épines ou de dents acérées, leur rôle étant de protéger le bourgeon apical de la plante.Pour la plupart des palmiers, les vieilles palmes tombent en emportant entièrement le pétiole dans leur chute, laissant le stipe dénudé et marqué d'une cicatrice.

En matières d'organe reproducteurs, il existe chez les palmiers tous les cas de figures :

-inflorescences mâles et femelles sur des plantes différentes (espèces dioïques)

-inflorescences mâles et femelles sur une même plante, mais séparées (espèces monoïques)

-inflorescences comprenant des fleurs mâles et femelles (espèces monoïques)

-inflorescences comprenant des fleurs hermaphrodites (organes mâles et femelles dans la même fleur)

Les fruits sont souvent colorés et de toutes les textures (fibreuse, écailleuse..).Il n'y a généralement qu'une graine par fruit dont la taille peut varier d'une tête d'épingle (Coccothrinax) à plus de 15 kilos (Lodoicea maldivica).

                                          image

Choisir ses palmiers (à l'achat)

Bien choisir ses plantes à l'achat est une étape préliminaire à ne surtout pas négliger,car léchec ou le succès des premières années de culture en dépendra.

  

Cultiver ses palmiers en intérieur

Cultiver des palmiers en intérieur implique un chois d'espèces supportant les conditions d'un appartement moderne : faible luminosité, humidité atmosphérique très faible et température constante (20 à 25°c).Les palmiers de sous-bois sont les mieux adaptés à ses conditions de culture.Parmi les espèces les plus communément proposées dans le commerce, on choisira de préférence Phoenix roebelenii, Rhapis excelsa, Livistona chinensis.Les palmiers aiment les sols drainés et humides, mais l'excès d'eau ou une eau stagnante leurs est souvent fatal.Des pointes de folioles desséchées, indiquent un manque d'humidité atmosphérique.Il suffit alors de vaporiser les feuilles avec de l'eau et d'arroser régulièrement la plante mais sans excès!

  

Cultiver ses palmiers en pot à l'extérieur

Les palmiers cultivés en extérieur en pot sont rarement des palmiers heureux!En effet les contraintes s'additionnent : avatars climatiques (vent, gel, forte pluie...) et les limites du pot (espace, eau,éléments nutritifs...).Les palmiers cultivés dans ses conditions poussent moins vite et moins bien qu'en pleine terre.Il vaudra mieux choisir des palmiers de faible dévelopement et rustiques, Chamaerops humilis ou de jeunes Phoenix canariensis.Il est évident qu'il faudra penser a stocker les palmiers cultivés en pots avantla période hivernale dans les régions au climat tempéré.

 

  

Cultiver ses palmiers en pleine terre



  

Différents palmiers rustiques et températures.

Entretiens et engrais

Conclusion

 


Comparer 0